mardi 17 novembre 2009

Sniffez ma neige

"Monsieur Thierry M.,

Je me décide à m'écrire, parce qu'en tant qu'homme gauche et chômiste fumeur autant que chomeur fumiste, il finit par me venir une poignante perplexité me concernant. Je m'explique.

En tant qu'homme et citoyen qui aime les répétitions de style un peu lourdes (comme "en tant que", par exemple), qui expliquent d'ailleurs ma place comme Incontesté Blogueur Le Plus Moqué de la Gauchosphère, je ne me suis jamais privé de bien me foutre de ma propre gueule, il me faut l'avouer. Légère schizophrénie aidant, je n'avance pas masqué et cherche d'abord à mettre les choses au clair d'entrée de jeu. Ca ne m'est pas facile : j'ai depuis longtemps déserté les plaines souriantes de la pensée limpide pour les sables arides des déserts de la pensée CSPienne.

Ma vision du monde m'a toujours permis cette désinvolture avec l'orthographe, la grammaire, le style ou même une relecture la plus basique, qui m'autorise à me poser comme Penseur quasi-bourdieusin, et qui a d'ailleurs la fatuité de croire que ses petits étrons mal branlés seront lu par un type comme Rioufol qui a d'autres chats à fouetter que se pencher sur mon anecdotique cas. D'autant que lui, finalement, il est journaliste reconnu et que moi, petite crotte sèche perdue dans un appart neurasthénisant, je suis chroniqueur alcoophile dans un bar pétassogène de Toulouse.


Cependant, la lecture assidue - j'ai bien dit lecture, pas relecture : ça, c'est pour les tapettes comme Butch - de ma prose finit par m'auto-étreindre d'une forme entêtante d'angoisse : pour ne rien me cacher, je suis inquiet : je crains de faire un geste aussi fatal qu'irréparable. Me jeter d'une de ces fenêtres un peu sale de cette barre décrépie d'une cité tristounette d'un Toulouse ennuyeux, par exemple.

Eh oui : chacun de mes billet - sans s parce que sans relecture, la fête est plus folle - n'exprime qu'ô rage et désespoir, que vieillesse ennemie, que n'ai-je donc tant vécu que pour cette infâmie et que tout ça :

On est envahis (avec le "s" perdu tout à l'heure, et ainsi, le compte est bon) de libérôs, le totalitarisme de sarkô est à nos portes, c'est foutu, c'est mort, il ne reste qu'une poignée d'esprits lucides cernés par des libérobobos malfaisants.

Et encore, je ne vous parle pas unitééééé, sinon Butch va à nouveau émettre des gaz à effet de serre les narines.

Il est vrai qu'au début, c'était très amusant à lire. Très distrayant, si vous voulez. Ne le prenez pas en mauvaise part, mais ces hululements hallucinés à répétition ayant pour but de dénoncer le fascisme des autres sans voir le nazisme rouge chez moi fut, pour quiconque dispose de trois neurones en état de marche, follement rafraîchissants, à commencer par d'infâmes spoofistes qui ont maintenant la pénible tâche de relever un niveau si bas que c'en est héroïque (ici : applaudissements de Butch - c'est toujours ça de pris, et pendant ce temps, il ne louffe pas).

Mais il me semble donc que ces derniers temps, avec cette farce de la pureté du "N"PA qui ne devrait pas s'acoquiner avec Méluche et le Frondegoche mais qu'on va encore se prendre une bonne fessée, peut-être même par le PS, il me semble disais-je que cette affaire soit la goutte qui fait déborder le fragile vase d'une santé mentale quelque peu surmenée...

Force de la métaphore, puissance de la périphrase, je me laisse ici - ainsi qu'au lecteur - le soin d'imaginer un vase rempli de santé mentale.

Là, maintenant, je voudrais me poser une question un peu indiscrète, monsieur Thierry M. : ai-je une compagne ? Je veux dire, en dehors de ce rebondissant mais creux Butch dont l'appétit sexuel est en berne actuellement et qui ne fait rien qu'à s'épancher les tripes sur mon sofa ? Ai-je réussi, comme tout bon macho qui se la pète, à pécho de la meuf en lisant mécaniquement un texte poussif dans une ambiance molasse d'un bar enfumé des milieux interlopes de Toulouse ? Car pour un être un peu fruste comme moi, la présence d'une être aimant peut être un grands secours, et peut même contribuer à une petite amélioration de mon état. Mais je m'égare. Pour attraper de la gourgandine, il faudrait que je fasse amende honorable, et surtout, que je renouvelle le décor intérieur et extérieur d'une vie passablement pourrie.


Et quand je parle décor, je me comprends. Regardez plutôt :




Ca déchire, hein ?

N'est-ce pas touchant de m'imaginer, arpentant de mon crâne chauve ces ruelles miteuses pour revenir chez moi, une petite caisse de 8.6 sous le bras, aux côtés d'une radasse moustachue qui aura bien voulu me raccompagner (moyennant finance, hein, faut pas déconner) ? Franchement, quand on voit ces photos, on ne peut que se dire : que ça me colle au paletot, cette médiocrité ! Je vaux pas un rond à l'écrit, pas un rond à l'oral, et pas un rond en vrai.

Vie de merde.

Monsieur Thierry, n'hésite plus ! Le bonheur est dans le pré ! Contacte au plus vite n'importe quel vénézuélien pro-chaviste et allons le retrouver : j'aurai le bonheur, moi et moi (et peut-être Butch, aussi), de prendre des douches minutées dans un paradis communiste, un de plus !

Bien à vous,

l'Autre Thierry M."

43 commentaires:

Pim pam poum 18 novembre 2009 à 17:31  

C'est vraiment là qu'il habite le gros?

Glutamate de sodium 19 novembre 2009 à 13:22  

Je crois reconnaitre le riant quartier de la Faourette...le gros veut nous faire croire qu'il y ramène une fille après sa séance de film Kapitalist...MDR!

Comité de Sévice Public 19 novembre 2009 à 21:13  

a/ Oui, c'est vraiment là qu'il habite.
b/ le nom de la rue est presque lisible.

:)

Julien Coubat 20 novembre 2009 à 01:35  

(copier/coller du mail envoyé à Télé-Poche)
"Confession d'une accroc au shopping" (comédie de PJ.Hogan; 2009)
Une fille superficielle renonce au consumérisme égoïste pour son joli patron. Ou quand l'amour se substitue à l'extrême-gauche!! J'invite les téléspectateurs à prendre du recul.

Demain: le match OM/PSG

http://photomaniak.com/upload/out.php/i849941_wirsindbruhewirsindberlin.jpg

Anonyme 20 novembre 2009 à 09:37  

Bel endroit pour un Couillon Sodomite Passif

Anonyme 21 novembre 2009 à 18:28  

grossissement 200 %, on distingue parfaitement le nom de la rue.

Anonyme 21 novembre 2009 à 18:30  

on comprend mieux pourquoi il a la haine.
Mais s'il se mettait à bosser au lieu de glander, il pourrait déménager

le misoslame 6 décembre 2009 à 16:50  

de quoi te plains tu bazu
y a du soleil à toulouse ( too-loose )
et en bas de chez toi tu as une béhème qui te tend les bras

Salim 7 décembre 2009 à 21:25  

CSP est mû par la Vengeance!
Le pôv chéri est né avec une louche de merde dans la bouche alors il veut casser du kapitalist, de l'étudiant en Sup de Co!

Euthanasions le Trotte-Kyste!

Anonyme 8 décembre 2009 à 19:32  

eh les gars, revenez, ne nous laissez pas tout seuls avec le Thierry M.

Anonyme 9 décembre 2009 à 20:03  

Reviendez merde! Il baise une "étudiante" Durasienne!
Y a des limites à l'horreur!

Anonyme 22 décembre 2009 à 13:41  

J'en ai rien à foutre de CSP. Vraiment. Mais je tombe par hasard sur ce spoof.
Et le procédé est pis que lamentable. La honte sur vous.
Vous vous montrez sous votre vrai jour: celui de petites ordures minables. Et lâches, bien sûr.

Frère Mixomatose 22 décembre 2009 à 23:36  

Saluons ce brillant exemple de gestapisme à petits bras. La France avance, c'est évident. Bientôt des codes barres pour les opposants politiques ?

Vous qui animez ce blog, vous êtes la fine fleur du limon qui jonche le sol et colle aux pieds. Mais vous constituez ce faisant la quintessence de l'enfant de rien milicien, un consanguin tout chromé, sans même avoir le coffre de vous présenter en chair et en balsa, devant le sujet de votre vindicte.

Doté du courage du paparazzi et de la mentalité du délateur, vous illustrez brillamment tout ce que CSP conchie. Il fallait que ce soit vous, c'est amusant cette façon cocasse de confirmer les thèses de vos ennemis.

Nous espérons que vous ne souffrez pas trop, en tous cas.

Jeff 29 décembre 2009 à 07:13  

Quelle méthode dégueulasse! Quand on balance les infos personnelles de quelqu'un, on se dévoile soi-même.
Je t'imagine fabriquant ton petit blog fier de toi, de ta connerie. Sûr d'épater tes petits copains. L'école de la gestapo, du GUD, du FN.
Tu sais, quoi? T'es qu'une merde.
Plus bas que Maurras, déjà que t'avais pas le style.
Et tu fais des liens vers les nazis, comme si CSP en était, alors que tu nages dans cet océan de fiente comme un poisson dans l'eau. Tu crois créer de la peur et tu ne fais qu'un truc: confirmer ce qu'on pensait de toi.
Va au FN, va, si tu n'y es pas encore.
Pauvre con.

Anonyme 29 décembre 2009 à 20:05  

eh eh eh!

Le fan club se dechaine!

Les povres! On ose s'en prendre a l'endive CSP...quelle horreur!

Moi j'arrive mem pas a la lire l'adresse du conard!

lapinou 29 décembre 2009 à 20:06  

mixomatose est un gros merdeux

jeff 29 décembre 2009 à 20:19  

20:05
Vu le niveau, je pense que si t'arrives pas à lire c'est pas un problème de vue...
Allez on commence par le début de l'alphabet. Retrouve la lettre "A" dans les mots suivants (pour t'aider j'ai mis les "A" en majuscules): Abruti, Âne, Allumé, fAchiste, connArd (qui prend deux "n"), sAlopArd (attention, deux "A" y sont cachés, pas de panique, tu y arriveras quand on t'aura appris à compter jusqu'à 2), courAge (non, c'est pas un mot étranger. Tu en es juste dépourvu, il est normal que tu ne connaisses pas ce mot)
J'arrête pour l'instant, tu dois être fatigué.
'bruti!

Pseudo 31 décembre 2009 à 10:09  

jeff la fiente:

tu l'aimes ton gros porc communiste? va le baiser et lache nous la grappe petite merde progressiste, et arrete de chouiner comme une fiotte du NPA : le Thierry est intact, il ne lui est rien arrive de facheux, la preuve il continue a vomir son fiel socialisant sur son blogeuh, d'ailleurs retournes-y minab'!

l'hérétique 3 février 2010 à 17:27  

Je viens de comprendre, deux mois après (désolé) que vous avez dévoilé des informations privées sur un blogueur qui souhaitait demeurer anonyme. C'est rigoureusement contraire à la charte éthique de l'Échiquier que vous vous étiez pourtant engagé à respecter !!! :-(((((((
Charte éthique de l'Échiquier
Je me vois contraint de vous retirer du flux .

Crétin Socio-Pathe 3 février 2010 à 18:26  

Le blog est fermé, de toute façon...

Liberal t'emmerde 11 février 2010 à 21:26  

Tout le monde s'en branle, sauf le Gros con Fachiste Islamiste Rouge abruti qui promet la mooort aux auteurs du blogheu!
Il veut tuer Leroy, Babouse, les fakers et ouvrir un camp de concentration sur Bordeaux : un malade on vous dit...sinon il aimerait que l'on lui rendit visite et lui cassât la tronche : toujours cette passion des gauchistes pour les pensions et l'assistanat, vite une alloque Cotorep pour la racaille NPA!

Julien Coubat 11 février 2010 à 23:53  

Attention! CSP se met à lancer des fatwas! xD

Pseudo 12 février 2010 à 08:34  

Le Gros veut la peau du Stal Jerome Leroy, de l'artiste Babouse, des auteurs de ce joli blog...bref ca sent les grandes purges islamofachistes!

StormHH88 12 février 2010 à 08:38  

Moi et mes potes skinheads assoiffés de sang bolchevik ont attends l'excité en bas de sa tanière tous les soirs, il est jamais là. Il doit se démolir dans les bars au lieu de venir prendre sa branlée citoyenne et salutaire!
On passera au petit matin.

Anonyme 28 février 2010 à 22:30  

des menaces de CSP sur l'auteur du blog, sur Leroy et Babouse? Oui, mais où ça? Y'a des liens? des preuves?

comité-de-salut-public 8 mars 2010 à 09:28  

Bonbin sinon, toujours rien, hein. Personne en bas de chez moi, pas de type déterminé à passer à l'acte, keud. 5 mois que c'est en ligne, hein, quand même et : rien.
Tss. Tss. Tss.
Allez, soyez sympas : filez moi votre adresse. Histoire d'être sport, quoi.

Anonyme 11 mars 2010 à 22:41  

il se chie dessus le Gros.
il s'exerce a la desescalade verbale la technique du peteux...

Anonyme 13 mars 2010 à 11:27  

On va s'le faire le Cas Social Pathetique, on le suit entre son rade assommoir dans lequel il prend sa dose de biere low cost et sa taniere puante : sur le trajet on l'enleve et on trace droit sur Port Leucate. On va le noyer dans les etangs et on pisse sur sa gueule de raie.Ouais!

léo 16 mars 2010 à 12:59  

bah, pas la peine de lui casser la gueule: les 2 % du parti des crétins assistés du NPA lui ont réglé son compte à l'obèse Lénifiant! Pan ! Dans sa grosse tronche de vérat! Boum! Dans son fion dilaté de coco! Ah aha ha aha ah ah ah ah ah ah ah ah!
Et en avant vers la groupusculisation qui chante et la justice dans le cul de ces minables peureux kollektivistes!
C'est BON!

Julien Coubat 17 mars 2010 à 23:01  

Je félicite le Front de Gauche pour son score.

http://photomaniak.com/upload/out.php/i927547_lustracjapamieciowa.jpg

Mlle Alesque 19 mars 2010 à 12:31  

Le Court Sur Pattes est à deux doigts de quitter le "N"PA!
Il n'en peut plus, il passe ses nuit à surfer sur la réacosphère et à se masturber sur les photos des 100 mille millions de milliards de morts du communisme éclairant le monde!

Triste fin.

Mlle Alex 20 mars 2010 à 17:53  

Je suis... assez verte de rage de voir mon pseudo détourné, et surtout je ne vois pas au nom de quoi, parce que j'ai aussi bien complimenté le TM ou distribué des bons points quand je me sentais de le faire (suite de quoi il répondait joufflu) que critiqué ou engueulé (suite à quoi sans réponse il m'ignorait). Évidemment, si le Sieur visitant nostalgique le coin des pasticheurs aigris en versant une larme m'a assimilée à "Mlle Alesque", je comprendrai bien des choses.

Birahmiamia3 24 mars 2010 à 21:09  

Bof ben, faut pas s'affoler Mlle

Alesque

T'es pas sure d'etre coupable

Innocence? Faut voir
sur ce je reprends un Xanax

Alex fille ou Alesque gars
c'est po clair je

Prrfftt gggGGklllllarbl

Electric Fion 25 mars 2010 à 13:34  

Moi je serais aux cotés du stal Leroy lorsqu'il viendra à Toulouseuh cong! Garde du corps quoi, rempart de muscles contre l'agressif Trotskard en surpoids!
Non aux fatwahs communistes! Vive la littérature!
Court Sur Pattes tricard partout dans le monde!

Electric Fafounet 27 avril 2010 à 13:46  

Mer il es fou

ramiro 30 avril 2010 à 12:37  

Grrr...bande de Nazzis!

On a vu vos geules sur Antenne2 et on va venir vous pete la tronche passque on a vos adresses de Fafs sur Bordeaux la ville que Vichy c'est Disneylande a cote!

Tas de salops catotradi en burberry et serre tete on va vous niquer vos races a coups de nattes dreadlocks dans vos faces de craie!

Oh oh 1 mai 2010 à 19:59  

Hey c'est l'hallali chez le Gros : une menace de procès par le brave M.Karcher fonctionnaire postier- auquel il a eu la bonne idée de tailler un costard d'officier nazi...grave erreur ! - il déguste de plein fouet la soif de dialogue et l'ouverture d'esprit du directeur d'agences ( GrosTas s'est chié dessus et fait depuis profil bas devant le danger!) , pour se passer les nerfs il insulte copieusement Serraf! -paf! Rebelote: menaces, droit de réponse et Grosse marrade! Qu'attends le NPA pour virer ce furoncle!?:D

Anonyme 20 mai 2010 à 22:22  

Waw! Le Gros vote Meluche ! On aura tout vu... Quelle flaque de chiasse ce mec!

grisnoir 30 mai 2010 à 11:43  

Houla! Houla!
Le Gros enfile une fliquette ou une fille de flicard, il a des appuis bourgeois et va obtenir vos identités!
Il va balancet vos noms aux meutes gauchistes!

On va rire!!

Anonyme 2 juin 2010 à 16:20  

Internet tough guys.

Where is your god now?

Klass 29 juin 2010 à 14:19  

In your ass.

Doc M 12 juillet 2010 à 12:32  

Le Gros tas s'énerve et promet une enquête minutieuse pour vous retrouver...je vous suggère une operation du visage, prix de Gros! Ah ah ah!

Olivier Beuh 15 juillet 2010 à 13:40  

Quel Gros pourri!
Moi j'arrive pas a lire son adresse...ecran bas de gamme Bull, societe fraaancaise sous perfusion etatique, pouvez filer les coordonnees en clair que j'envoie mes troupes a l'assaut de la tanière moisie?

About This Blog

  © Blogger template 'The Base' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP